Les vert’libéraux demandent au Conseil d’Etat de revoir sa stratégie et d’équilibrer le subventions et déductions fiscales.

Ecrit par Parti Vert'libéral vaudois le 19/10/2017 | 0 commentaires


Augmentation des subventions envers les primes de l’assurance-maladie obligatoire

Les vert’libéraux demandent au Conseil d’Etat de revoir sa stratégie et d’équilibrer les subventions et déductions fiscales.

Le Conseil d’Etat vient de communiquer son plan visant à augmenter de 25 millions de francs les subsides aux primes d’assurance-maladie. Près de 30% de la population sera bientôt sous perfusion de l’Etat. Pourtant, ce que l’Etat donne d’une main, il le reprend de l’autre.

En effet, la classe moyenne paie des impôts et une partie de ceux-ci lui sont retournés sous forme de subsides pour l’assurance-maladie. Pourquoi ne pas directement augmenter les déductions fiscales des primes d’assurance-maladie? Le but du Conseil d’Etat est-il de transformer la population vaudoise en assistée de force tout en lui faisant payer de lourds impôts?

billets_1000_francs_suisses

Contrairement à l’augmentation des subsides qui nécessitera de la bureaucratie supplémentaire, une augmentation des déductions fiscales des primes d’assurance-maladie permettrait aux ménages de réduire la pression financière des primes d’assurance-maladie sans augmenter les coûts de traitements des dossiers pour l’Etat.

Les vert’libéraux demandent donc au Conseil d’Etat de revoir rapidement sa stratégie et de mieux équilibrer les subventions et les déductions fiscales.
La déduction fiscale est la seule mesure qui permet de soulager la classe moyenne.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*