Nicolas Ray

Ecrit par Parti Vert'libéral vaudois le 02/02/2016 | 0 commentaires


Nicolas Ray, Arzier – Le Muids, 44 ans, gestionnaire de projets, président du Conseil communal, secrétaire du Parti vert’libéral du district de Nyon, marié et père d’une fille de 7 ans

Initialement informaticien de gestion de formation, je me suis progressivement orienté vers la gestion de projet et d’équipes au sein de différentes multinationales de la région lémaniques. Mon domaine d’expertise couvre principalement les nouvelles technologies, le travail collaboratif et l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre de l’entreprise.

Je suis également l’un des éditeurs les plus important de Suisse romande sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia : histoire, géographie, économie et (bien entendu) politique de la Suisse sont parmi les principaux sujets que j’ai pu y développer depuis plus de 10 ans.

Genevois d’origine, je me suis établi dans le canton de Vaud depuis de nombreuses années, tout d’abord à Nyon, puis à Prangins, avant de pouvoir m’établir sur les hauts du Jura dans la commune d’Arzier – Le Muids.

Mon engagement citoyen

Particulièrement attentif aux relations et à la vie sociale locale, j’ai rapidement constaté les difficultés que peut connaitre une commune qui est passée, en quelques dizaines d’années, de moins de 800 habitants à plus de 2’500 : la vie villageoise est totalement bouleversée par les nombreux arrivants qui, parfois peinent à s’adapter au changement que représente l’arrivée dans un village de montagne, à plus de 800 mètres d’altitude. D’autre part, un risque réel existe de voir la région du haut du district se transformer en cité-dortoir pour des habitants travaillant dans les villes du bassin lémanique.

C’est pour minimiser ces risques et offrir des solutions que j’ai cofondé, en 2012, la Société de Développement d’Arzier – Le Muids que je préside depuis. Cette société locale a proposé, depuis 3 ans, plus de 20 manifestations culturelles, sportives ou sociales destinées aux différents publics qui composent notre commune.

Mon engagement politique

L’intérêt pour notre région et sa protection couplé à un sens profond du libéralisme et du respect de l’être humain m’ont tout naturellement amené à rejoindre le parti vert’libéral en 2010. J’ai depuis rejoins le comité du district de Nyon au sein duquel j’occupe le poste de secrétaire depuis 2013.

Élu au Conseil communal d’Arzier – Le Muids en 2011, j’ai en particulier co-déposé un postulat demandant que notre commune rejoigne le réseau des Cités de l’Énergie. Cette initiative a été accueillie favorablement tant par le conseil que par l’exécutif qui s’est depuis engagé dans cette direction. J’ai ensuite rejoint la commission des Finance en 2013 avant d’être nommé président du Conseil en  2014 et réélu à ce poste l’année suivante.

C’est donc tout à fait naturellement que j’ai décidé, pour les élections communales 2016, de rejoindre la liste d’entente communale pour l’élection à la municipalité où je sais pouvoir apporter mes compétences naturelles et professionnelles, tant sur le plan de la gestion que dans le domaine relationnel et social.

 

Nicolas Ray Arzier-Le Muids Nyon le 9.1.2016 © photo Michel Perret

Nicolas Ray Arzier-Le Muids Nyon le 9.1.2016 © photo Michel Perret

smartspider_nray

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*