Martine Meldem

Ecrit par Parti Vert'libéral vaudois le 25/05/2015 | 1 commentaire


Martine Meldem,

Martine Meldem Agricultrice Candidate et députée vert'libérale au Grand Conseil vaudois Apples

Martine Meldem
Agricultrice
Candidate et députée vert’libérale au Grand Conseil vaudois
Apples

Aples,

Députée au Grand conseil vaudois du district de Morges

Ma formation:

  • Educatrice de la petite enfance
  • CFC de paysanne
  • Diverses formations continues liées à la gestion, la promotion, la communication.

Mariée à un agriculteur-maraîcher pratiquant la Vente directe de légumes, fruits, produits du Terroir, sur le domaine et produits de nos collègues « Marché paysan ».

Mère de 2 enfants

Martine Meldem, candidate vert'libérale au Conseil National

Martine Meldem, candidate et députée vert’libérale au Grand Conseil vaudois

 

Politique

  • Députée au Grand Conseil vaudois depuis le 1er juillet 2012,
  • Membre du Bureau du Grand-Conseil
  • Membre le la commission permanente interparlementaire CIC…
  • Membre de la délégation à la francophonie
  • Représentante du Canton au Synode

Au Grand-Conseil, j’ai participé à la création d’un groupe thématique: “Filière bois”, dans le but de mettre en valeur cette matière première renouvelable de proximité. Cette filière propose des professions intéressantes, délocalisées, dans le secteur primaire et secondaire ainsi que dans le secteur tertiaire.

Les architectes qui réalisent des énormes projets dans notre canton, doivent redécouvrir cette matière première capable de s’adapter aux constructions les plus innovantes.

Le bois, une énergie utile de la forêt à la ville! Notre meilleure carte énergétique dans le canton.

POUR ou CONTRE:

  • Contre le “Cassis de Dijon” car il n’a pas tenu ses promesses !
  • Contre les OGM, parce que je n’ai aucune confiance en ces manipulations inutiles pour nourrir tous les humains de la planète.
  • Pour la reconnaissance des “Enfants oubliés” onfos : www.lavi.ch
  • Pour une économie libérale et durable
  • Pour une mobilité qui respecte l’environnement et les besoins de ses utilisateursPour la démocratie directe, le fédéralisme

 

Depuis toujours, je suis engagée pour ma région mon canton, la Suisse et tout particulièrement dans la promotion des produits issus d’une agriculture “Intégrée” PER ou BIO permettant d’offrir à l’ensemble de la population une alimentation de qualité et de proximité.

Ses interventions parlementaires :

http://www.vd.ch/autorites/grand-conseil/depute-e-s/membre-du-grand-conseil/?tx_vdgrandconseil_pi1%5Bmid%5D=147841&tx_vdgrandconseil_pi1%5Bpid%5D=29777&cHash=bdf39de3ab4deb23409da3f021bfd785

 

www.marchepaysan.ch

www.uniterre.ch

info@agriculturecontractuelle.

www.jardinduflon.ch

www.jardindouchy.ch

www.jardindunord.ch

info@ecolealaferme.

info@magiciensdelaterre.

www.agirinfo.ch

 

Soutenir la création d’emploi en Afrique est sur toutes les lèvres. Mais qu’en est-il de nos engagements réels?

L’association “Paysans Solidaires” agit depuis plus de 25 ans auprès de familles paysannes du Burkina Faso.

Elle s’engage aux côtés de l’ONG www.eauterreverdure.org dans son défi de reverdir le Sahel

Ce projet a tout son sens car il compose avec les énergies naturelles et renouvelables:

  • L’Humain
  • La terre
  • l’eau
  • le Soleil

Sans pilier la Terre, sans épuiser l’eau, avec l’énergie des Hommes et des Femmes, c’est une nature et une économie qui refleurissent là où la population devait renoncer devant l’avancée du désert.

 

Dans une recherche continuelle de respect, d’équilibre, l’imagination peut, doit, dans tous les domaines, apporter des outils, des réponses utiles à l’innovation.

Chaque personne, chaque secteur, doivent apporter des solutions économiquement et naturellement durables.

1 commentaire

  1. Chère Madame,
    J’ai lu votre éditorial dans 24 H de ce jour.
    Je ne comprends pas ce que vous nous dites.
    Votre analyse très incomplète sème la confusion.
    Qu’en est-il du mitage du territoire?
    Qu’en est-il des TP hors de prix dans nos campagnes.
    Qu’en est-il de la préservation des SDA dans le canton grâce aux agglomérations ?
    Qu’en est-il d’une démographie 2014 du Gros de Vaud de plus de 3 % sans aucune création de place de travail?
    Cordiales salutations.
    Jacques Baudet
    Ex dir. de projets dans l’ALM

    Poster une réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. LAT ou "ici poussent nos tartines" - Réflexion de Martine Meldem, députée vert'libérale - Parti vert'libéral vaudois – élections - […] Martine Meldem, députée vert’libérale, se bat pour que des terres agricoles restent exploitées sur le pourtour de l’arc lémanique.…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*