Hervé Kaufmann

Ecrit par Parti Vert'libéral vaudois le 25/05/2015 | 0 commentaires


Hervé Kaufmann candidat vertl’ibéral au Grand Conseil vaudois Lausanne

Hervé Kaufmann,

Juriste

candidat au Grand Conseil dans le sous-arrondissement de Romanel.

 

Né en 1964, je suis marié, père de deux filles de 8 et 10 ans. Juriste, je travaille dans l’administration publique. Attaché aux valeurs du centre-droit, mais profondément concerné par la protection de notre environnement, j’ai trouvé chez les vert’libéraux la famille politique qui me correspond le mieux.

Outre la politique, je me passionne pour le jardinage, forcément bio, le bien-manger (des produits bons, sains et si possible de proximité) la randonnée, la lecture et les voyages.

Je suis candidat au Grand conseil vaudois, pour l’arrondissement de Romanel, comme vert’libéral, sur la liste No 5 « Le Centre ». Quelques-uns me connaissent peut-être déjà pour mon action en faveur des usagers du LEB. J’entends en effet plus largement m’engager pour des transports publics modernes et performants qui présentent une vraie alternative au transport individuel. Ma campagne comme candidat au Grand Conseil n’est toutefois pas centrée sur ce seul thème.

Je souhaite plus généralement œuvrer pour une politique pragmatique, hors des stricts schémas gauche-droite.

Le nord-ouest lausannois a déjà connu, au cours des dernières années, de fortes évolutions. J’entends me battre, malgré la croissance démographique et urbanistique qui nous semble promise, pour le maintien d’une bonne qualité de vie et pour que les infrastructures publiques et privées (transports, écoles, santé, etc.) nécessaires soient pensées et réalisées en parallèle de cet essor, et non, comme trop souvent, après coup. Les difficultés actuelles du LEB sont emblématiques de cette tendance du passé récent à la procrastination.

L’aménagement du territoire de notre arrondissement devra se faire en étroite concertation avec la population. Les nécessités de la grande agglomération lausannoise doivent tenir compte des sensibilités locales. L’agriculture doit y être préservée, de même que les espaces verts. La biodiversité, la qualité de l’eau et de l’air, ainsi que la lutte contre les nuisances sonores me tiennent à cœur.

Je serai attentif à une utilisation raisonnable des deniers publics, pour ne pas alourdir la charge fiscale et préserver le pouvoir d’achat de la classe moyenne.

La diversité du tissus économique et une économie de proximité, autant que faire se peut basée sur des circuits courts sont importants. Il est aussi essentiel de favoriser dans toute la mesure utile la main d’œuvre locale.

La sécurité publique est le premier droit de l’homme et j’entends que toute la chaîne pénale dispose des moyens suffisants, notamment humains, pour effectuer son travail.

La démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Dans une élection, chaque voix compte et la vôtre aussi est importante. Je vous propose donc de voter la liste No 5, Le Centre, qui comprend 3 vert’libéraux, un affilié Vaud-Libre et un PDC, ou à tout le moins d’ajouter mon nom sur une autre liste de votre choix.

Pour le Conseil d’Etat, François Pointet, le président du parti vert’libéral, est un excellent candidat qui mérite votre confiance et qui trouvera sa place sur toute autre liste de votre choix.

Trackbacks/Pingbacks

  1. LEB : qu'on fait nos édiles ces 25 dernières années? - Parti vert'libéral vaudois – élections - […] : le vice-président des vert’libéraux de Lausanne, Hervé Kaufmann, propose aux usagers de se mobiliser en interpellant leur commune…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*