Claire Richard

Claire Richard, Députée, Syndiques de Chigny et Présidente de Région Morges

Claire Richard, Syndique de Chigny, Députée au Grand conseil vaudois, Présidente de Région MorgesClaire Richard

Ma trajectoire professionnelle et mon expérience de vie m’ont amenée à trois fonctions publiques que j’occupe actuellement :

  • Députée au Grand Conseil : outre une participation active à différentes commissions ad hoc et au plénum, je suis vice-présidente de la Commission thématique des affaires extérieures (affaires intercantonales, voire internationales). Je viens par ailleurs d’être nommée vice-présidente du groupe vert’libéral, afin d’assurer un appui à notre collègue Régis Courdesse, président.
  • Syndique de la commune de Chigny : si elle est petite (330 habitants), la commune de Chigny est située à l’orée de la Ville de Morges ; dans ce contexte, elle vit les mêmes problématiques que les autres communes de cette région, en pleine croissance démographique et économique.
  • Présidente de Région Morges : cette association gère et dynamise le Schéma directeur de la région morgienne, qui compte 11 communes. Elle planche sur les perspectives d’urbanisation et de mobilité de ses communes membres, notamment leur territoire compris dans le périmètre compact du PALM (Projet d’agglomération Lausanne-Morges).

J’ai terminé récemment une formation d’une année auprès de l’Université de Genève (Institut des sciences de l’environnement), pour obtenir un certificat de formation continue (CAS) en développement durable.

Cette formation est mise sur pied par l’Université de Genève en partenariat avec la Communauté d’études pour l’aménagement du territoire (CEAT), le Forum international de l’environnement (IEF), l’Institut des hautes études en administration publique (IDHEAP) et l’Union mondiale pour la nature (UICN).

C’est dire que l’enseignement y est interdisciplinaire, angle de vision indispensable si l’on veut pouvoir résoudre les problèmes complexes de notre époque.

Avant de me consacrer à la politique, j’étais écrivain public et graphologue. Ces activités professionnelles m’ont apporté un excellent éclairage de l’aspect humain de notre société.

Pour le surplus, les valeurs vert’libérales sont les miennes, notamment :

  • préservation de notre environnement (garant de qualité de vie pour tous)
  • croissance qualitative plutôt que quantitative
  • responsabilité de l’individu pour ses actes
  • liberté d’entreprise apte à susciter l’inventivité et à assurer notre prospérité

Propos de l'auteur

Parti Vert'libéral vaudois
Parti vert'libéral vaudois